Root's Arts - Art de rue et d'ailleurs
Laissez-nous votre email et restez informé !
Que vous soyez artiste amateur ou professionel, une association, un amateur du spectacle vivant, ou un simple curieux, laissez-nous votre email pour être prévenu des dernières nouvelles !
Envoyer
Votre adresse a bien été ajoutée.
Fermer X
Root's Arts - au haz'art des rues Root's Arts - au haz'art des rues Root's Arts - au haz'art des rues Root's Arts - au haz'art des rues Root's Arts - au haz'art des rues
Root's Arts - au haz'art des rues Root's Arts - au haz'art des rues Root's Arts - au haz'art des rues Root's Arts - au haz'art des rues Root's Arts - au haz'art des rues

L'association Root's Arts

Root’s Arts est un « passeur », un médiateur favorisant la rencontre des compagnies avec le public. Innovants et attentifs, les arts de rue explorent de nouveaux modes d’interventions.

Nous invitons à découvrir de grands spectacles, en fixe ou en déambulation : Théâtre, art forain, cirque, danse, marionnette, poésie visuelle, musique…

En lien avec les élus, les acteurs culturels locaux, les acteurs économiques du territoire et les habitants, nous proposons des rendez-vous artistiques qui peuvent prendre différentes formes. Créant des passerelles entre le monde amateur et professionnel, la participation des habitants est activement recherchée. Nous souhaitons ainsi lier les pratiques artistiques de chacun à des spectacles issus de la création contemporaine des arts de rue.

La culture au secours de l’économie.

La culture est rentable ! Pour 1€ d’investissement dans un festival, ce sont entre 4€ et 7€ de retombées économiques sur le territoire. Cela est également valable dans le cadre des arts de la rue (avec peu ou pas de billetterie). Source : "L'apport de la culture à l'économie en France" - Inspection générale des affaires culturelles et Inspection générale des finances. Décembre 2013.

Le rapport de 2013* révèle une corrélation positive entre l’implantation d’une manifestation ou d’un équipement culturel et le développement socio-économique du territoire concerné.

Ce rapport souligne les 57,8 milliards d’euros de valeur ajoutée créés par les activités culturelles en France en 2011 (représentant 3,2% du PIB). Le spectacle vivant représente la plus grande part avec 8,8 milliards d’euros, auxquels il faut ajouter 7,9 milliards d’euros créés par les activités induites (hôtellerie, bar, restauration, commerce de proximité…).

Cette valeur ajoutée de la culture représente 7 fois celle de l’automobile, 4 fois celle de l’industrie chimique ou 2 fois celle des télécommunications. On voit ainsi le rôle majeur de ces activités créatives dans l’économie nationale.

Le rapport* a comparé 43 bassins de vie « culturels » en France métropolitaine, ayant bénéficié d’implantations culturelles récentes (musée, médiathèque, festival, monument, salle de concert, etc.) dans des bassins de vie variés (littoral, montagne, ruraux, périurbains, etc.) et 5 bassins de vie « témoins » n’ayant pas bénéficié d’implantation culturelle récente.

Dans les bassins de vie « culturels » l’évolution du prix du mètre carré (2004-2012) est 2,3% supérieur aux bassins de vie « témoins », atteignant jusqu'à 53% par endroit.

Dans les bassins de vie « culturels », l’évolution du nombre de créations d’entreprises (2006-2011) est 3,8% supérieur aux bassins de vie « témoins », atteignant jusqu'à 53% par endroit.

*Source : "L'apport de la culture à l'économie en France" Inspection générale des affaires culturelles et Inspection générale des finances.